Approche programme au Niger: Huit microprojets validés par les autorités communales de Tirmini et Dakoussa

Lancée en 2022 dans la région de Zinder, la nouvelle stratégie programme d’Aide et Action International/Action Education a contribué à amener les acteurs à formuler et à défendre devant les instances communales de Tirmini et de Dakoussa leurs initiatives de développement, respectivement dans le domaine du changement climatique et de l’agropastoral.

Le lundi 24 et le jeudi 27 mai 2024, respectivement les communes de Tirmini et de Dakoussa, appuyées par les services techniques et Aide et Action International/Action Education, ont procédé à la sélection définitive des initiatives de microprojets des acteurs en lien avec leur vision stratégique de développement à l’horizon de 2033.

Au terme de l’exercice, sur les trente (30) initiatives de microprojets présentées, huit (8) ont reçu l’agrément des autorités communales pour un montant total de 11 millions environ (17 000 euros) sur fonds propres de AEAI/ACTEI.

Ces initiatives portées par les acteurs contribueront à améliorer le taux de scolarisation et de maintien des enfants à l’école grâce d’une part à l’atténuation des conflits fonciers qui affectent les ménages (mobilité des familles) et d’autre part grâce à l’amélioration de la production agricole et par la suite la couverture des besoins alimentaires.

Dans la même démarche, un projet éducatif d’envergure au niveau primaire couvrant les deux communes a été priorisé par les maires juste avant la dissolution des conseils communaux au Niger. Ce projet éducatif ambitionne de booster l’accès, la qualité et le pilotage de l’éducation dans les deux communes d’ici 2030 par exemple à travers la construction de plus de 235 salles de classe en remplacement des paillottes.

Il faut signaler que cette approche d’autonomisation des acteurs a reçu l’appréciation des plus hautes autorités au niveau national. Les acteurs aussi se réjouissent des connaissances acquises à travers le processus d’appui accompagnement.

Les acteurs défendent leurs microprojets devant les autorités communales de Tirmini et de Dakoussa 

fr_FR
fr_FR