Projet IEPPE au Burkina Faso :   Visite terrain de la Fondation Orange
22 mai 2024

Investir dans l’Education et la Protection de la Petite Enfance (IEPPE) est un projet mis en œuvre au Burkina Faso par Action Education avec le cofinancement de la Fondation Orange et la Fondation Michelham et en partenariat avec les autorités éducatives et les communautés des zones bénéficiaires. Pour s’imprégner des réalisations déjà faites, la Chargée d’éducation de la Fondation Orange s’est rendue sur les sites de Sapouy, chef-lieu de la province du Ziro. Constats.

Le 14 mai 2024, Madame Jeanne ATOUGA WALLACE, Chargée d’éducation de la Fondation Orange Burkina Faso a été accompagnée sur les sites du projet IEPPE de Sapouy par la Directrice pays et l’équipe projet de Action et les autorités éducatives provinciales et communales. La mission avait un double objectif : constater les activités réalisées en 2023 et l’état d’avancement de celles de 2024 d’une part et d’autre part identifier les éventuels défis rencontrés sur le terrain.

Tour à tour, les trois (3) sites d’intervention du projet à Sapouy ont été passés en revue : CEEP du secteur 5 à Naliassan, CEEP du secteur 4 et le CEEP du secteur 1.

Au Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire (CEEP) du secteur 5, point de départ de la visite des réalisations, la clôture est bien construite pour la sécurité des enfants. Aussi le CEEP a effectivement bénéficié de mobiliers scolaires, de jeux internes/externes, de fournitures scolaires, du matériel didactique incluant l’imagier Yam Wekré, d’installations d’électrification solaire et l’adduction d’eau potable au réseau de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA).

Au secteur 4, deuxième site visité, le projet a réalisé un nouveau Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire composé de deux salles de classe, d’un bureau, d’un magasin, ainsi que d’un bloc de latrines à deux postes avec une douche et d’un bac à sable en extérieur. En sus, il a été doté de mobilier scolaire, de jeux intérieurs/extérieurs, de fournitures scolaires et de matériel didactique, notamment l’imagier Yam Wekré.

Enfin, c’est le CEEP du secteur1 qui a accueilli la mission. Le projet a construit une nouvelle salle de classe pour la normalisation du CEEP. De plus, un bloc de latrines à deux postes avec douche ainsi qu’un bac à sable extérieur ont été réalisés. A l’instar des deux premiers CEEP visités, celui-ci aussi a bénéficié de mobilier scolaire, de jeux intérieurs/extérieurs, de fournitures scolaires et du matériel didactique, incluant l’imagier Yam Wekré.

La Chargée d’éducation de la Fondation Orange a eu droit à un debriefing avant et après la visite des CEEP avec le directeur provincial qui a formulé quelques doléances pour la normalisation de l’ensemble des CEEP (notamment une 3ème classe à Naliassan au regard des effectifs pléthoriques, une clôture du CEEP du secteur 4).  Madame Jeanne ATOUGA WALLACE a dit sa satisfaction des réalisations du projet.  Concernant les doléances, elle a précisé qu’il revenait à la Directrice pays de Action Education d’exploiter les mécanismes de financement de la Fondation Orange. Ce n’est pas le premier partenariat entre Action Education et la Fondation Orange. Avec elle, Action Education a mis déjà en œuvre le projet « Village Orange 2019 » intitulé Projet d’Appui à la Scolarisation et au développement Sanitaire (PASS) à Obdaga dans la province de la Gnagna.

 

fr_FR
fr_FR