Projet SANDRATRA : Le vivre ensemble et l’esprit d’équipe par le sport

Le 07 mai 2024, au gymnase du stade de Barea à Mahamasina, des jeunes mères célibataires de la deuxième cohorte du projet Sandratra ont bouclé leurs formations dans plusieurs disciplines sportives, notamment le football, le basketball et le rugby, par des matches de gala. Ces formations s’inscrivent dans les activités de socialisation des bénéficiaires en vue de renforcer leur estime de soi, le vivre ensemble et l’esprit d’équipe.

Pendant 3 mois, du 15 février au 7 mai 2024, les bénéficiaires du projet Sandratra ont suivi des formations assurées par la Direction des Sports de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) en basketball, football et rugby. La fin de la formation a été célébrée par des matchs de gala. Des matches amicaux organisés le 7 mai 2024 entre les jeunes mères célibataires et des femmes d’autres clubs féminins pour renforcer le vivre ensemble, l’esprit d’équipe et la confiance en soi. Au terme de la journée de compétition amicale marquée par la participation du Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), trois trophées ont été décernés : le premier pour l’équipe féminine de football des mères célibataires, le second pour l’équipe de basket ABC, et le dernier pour l’équipe de rugby XV SOLDAT Ampasika.

Une trentaine de bénéficiaires par catégorie ont participé aux formations (soit une soixantaine) sur les trois disciplines sportives et 59 d’entre elles ont reçu des certificats de participation, délivrés conjointement par la CUA et Action Education. Il faut noter que les activités de socialisation ont pour objectif de renforcer la confiance et l’estime de soi des jeunes mères célibataires afin qu’elles puissent retrouver leur place au sein de la société et prendre leur responsabilité en tant que citoyenne active dans leur quartier respectif.

Durant les formations, les mères célibataires ont effectivement ont appris à vivre ensemble dans la diversité au sein de leurs équipes. Elles ont aussi appris à respecter les règles des disciplines sportives enseignées en se conformant aux principes du vivre ensemble au sein d’une équipe et dans la pratique d’une discipline sportive. Quant à la CUA, l’organisation de ces activités sportives pour les mères célibataires a permis de développer les collaborations entre ses diverses directions concernées. Et enfin, pour Action Education, ces actions ont pu renforcer la visibilité et la connaissance du projet Sandratra par le grand public.

La prochaine étape du projet Sandratra sera l’insertion en milieu professionnel des bénéficiaires de la deuxième cohorte ayant achevé leurs formations et l’accueil de la troisième et dernière cohorte.

Pour rappel, le projet Sandratra est déployé par Action Education en partenariat avec la CUA et financé par l’Agence Française de Développement. Il a pour objectif l’insertion socioprofessionnelle et citoyenne des jeunes mères célibataires déscolarisées des quartiers défavorisés de la ville d’Antananarivo, à travers l’accompagnement psychosocial, l’employabilité, l’engagement citoyen et la recherche-action.

fr_FR
fr_FR