Aicha Bah Diallo : « La privatisation de l’éducation risque aujourd’hui de transformer totalement un système éducatif déjà faible »

Aïcha Bah Diallo, ancienne Ministre de l’éducation en Guinée et Présidente d’Action Education, prend la parole pour dénoncer la privatisation croissante des systèmes éducatifs à l’occasion de la deuxième édition de la journée de mobilisation contre la marchandisation de l’éducation (22 septembre), un événement organisé par le Réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation.

 

 

Les 196 états ayant ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant se sont engagés à garantir à tous les enfants une éducation inclusive et gratuite. Un engagement réaffirmé lors des différents sommets internationaux, notamment en 2015 avec l’adoption à l’Assemblée générale des Nations Unies de l’Objectif de développement durable n°4 qui vise à garantir d’ici à 2030 l’accès de toutes et tous à une éducation de qualité, inclusive et gratuite, et ce tout au long de la vie. Néanmoins, depuis quelques années les acteurs privés, notamment des multinationales étrangères, se multiplient dans le secteur de l’éducation, particulièrement dans les pays à faibles revenus.

Une croissance sans précédent du privé

« Autrefois les écoles privées étaient fréquentées par des enfants de parents riches. Aujourd’hui nous constatons une croissance sans précédent des écoles privées à bon marché et de mauvaise qualité dans les quartiers pauvres et dans les villages de nombreux pays à faibles revenus. Cela risque de transformer totalement le système éducatif déjà très faible. Souvent l’Etat ne définit pas le contenu et le contrôle de la conformité des missions d’éducation remplies par le privé », alerte Aïcha Bah Diallo, Présidente d’Action Education et ancienne Ministre de l’éducation en Guinée, dans une vidéo qui sera diffusée le 22 septembre 2022 en ouverture d’un webinaire dédié à la lutte contre la marchandisation de l’éducation.

Une journée de mobilisation pour une éducation publique, gratuite et de qualité

L’évènement, organisé par le Réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation, une coalition de 317 organisations, propose un état des lieux de la privation de l’éducation en Afrique. Avec pour objectif de mettre en évidence l’évolution croissante de la privatisation en Afrique, les enjeux, et les menaces que cela fait peser sur l’effectivité du droit à l’éducation.  Cette journée de mobilisation permettra notamment de revenir sur l’Appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation, signé par plus de 400 organisations issues de 43 pays de l’espace francophone, parmi lesquels Action Education ; et d’interpeller les décideurs sur la nécessité de réguler les acteurs privés dans l’éducation et de garantir l’accès à une éducation publique de qualité pour toutes et tous.

 

Sur le même thème :

Besoin en formation professionnelle pour femmes au Vietnam

Vietnam : La formation professionnelle offre de nouvelles perspectives aux femmes en milieu rural

Dans les collines verdoyantes de Sapa, une petite ville de montagne au nord du Vietnam très prisée des touristes, Vàng Thị Xá, 25 ans, agricultrice et mère de trois enfants, rêve d'accueillir des visiteurs chez elle et de gérer sa propre entreprise. Tout en s'occupant de son bétail pendant la journée, elle réfléchit à entamer une formation professionnelle afin de réaliser son rêve et se défaire du rôle que ses parents lui ont assigné en tant que jeune femme.

Lire la suite

301663075 1084576302486650 3275108829651565899 n

Inondations dévastatrices dans le nord du Laos

Des milliers de personnes de la province d'Oudomxay, au nord-ouest du pays, subissent des crues soudaines provoquées par de fortes pluies et l’effet de la tempête tropicale Ma-on. Face à ces inondations, Action Education lance un fond d’urgence pour contribuer à la sécurisation matérielle et alimentaire des populations.

Lire la suite

kids from the AGIR project of Action Education receiving their prize for the day of excellence

Promouvoir la qualité de l’éducation au Bénin

Au Bénin, Action Education contribue à l’amélioration des performances scolaires et de leur durabilité dans les zones d’intervention de son projet AGIR. Pour la première fois a été instituée la journée de l’excellence, afin de récompenser les meilleurs élèves en français et en mathématiques.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR