Attaques contre les écoles : Action Education dénonce les violations du droit à l’éducation

À l’occasion de la Journée Internationale pour la protection de l’éducation contre les attaques (9 septembre), Action Education dénonce les attaques croissantes contre les écoles, le personnel éducatif et les élèves et appellent les gouvernements, notamment la France,  à lutter contre les violations du droit à l’éducation. 

Au cours des cinq dernières années, 11 000 attaques contre l’éducation dans plus de 36 pays et 22 000 attaques contre des étudiants, enseignants et universitaires ont été dénombrées. Au cours des deux dernières années seulement la tendance s’est accélérée note la Coalition mondiale pour protéger l’éducation contre les attaques (GCPEA) dans « L’éducation prise pour cible- Rapport 2022 ». Le rapport, publié le 1er juin dernier, note une augmentation d’un tiers entre 2019 et 2020. Au total, près de 5000 établissements scolaires ou universitaires ont été pris pour cibles ou utilisés à des fins militaires et plus de 9 000 élèves, enseignants et universitaires ont été blessés ou tués. 

Des attaques en hausse et impunies

 « La COVID-19 a fait régresser les droits les plus fondamentaux, en privant d’accès aux soins, à la nourriture, en augmentant la précarité des plus vulnérables… Mais elle a également accru la vulnérabilité des systèmes éducatifs. Avant la crise les attaques contre les écoles et les violations du droit à l’éducation étaient déjà nombreuses. Elles n’ont fait que se multiplier depuis: les écoles étant fermées, les groupes armés n’ont eu aucune réticence à s’en servir à des fins militaires », déplore Action Education à l’occasion de la Journée Internationale pour la protection de l’éducation contre les attaques le 9 septembre. Créée en 2020 à l’Assemblée Générale des Nations Unies à l’initiative de Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser, Présidente de la Fondation Education Above All (EAA), cette Journée internationale a pour but d’accroître le plaidoyer mondial en faveur de la protection de l’éducation contre les attaques et de s’assurer que les auteurs des dites attaques sont tenus pour responsables des attaques subies par les apprenants et le personnel de l’éducation dans le monde entier.

L’Europe et les États-Unis ne sont pas épargnées

Derrière les termes « attaques contre le système éducatif » se cachent des groupes armés non étatiques qui blessent, enlèvent ou assassinent étudiants et personnel éducatif, attaquent ou utilisent à des fins militaires les bâtiments et détruisent le matériel pédagogique. Ces attaques violent non seulement le droit à l’éducation mais également l’ensemble des droits garantis par la Convention relative aux droits de l’enfant et la Déclaration Universelle des droits de l’Homme et du Citoyen. Au cours des derniers mois, ces attaques se sont multipliées dans les pays ouvertement en proie à des conflits armés comme au Burkina Faso, en Colombie, en Éthiopie, au Mali, au Myanmar et au Nigéria, et émergentes dans d’autres pays comme le Mozambique et l’Azerbaïdjan. En Afghanistan, par exemple, entre janvier et mars 2021, des armes explosives ont tué ou blessé plus de 180 élèves et enseignants, dont une grande majorité de femmes et de filles. Avec le retour de la guerre en Ukraine, l’Europe n’est pas épargnée. Plus de 2000 écoles et universités auraient été endommagées depuis le début de l’invasion russe. Les attaques isolées dans des pays officiellement en paix se multiplient, comme en France avec le meurtre de Samuel Paty, enseignants d’histoire sauvagement assassiné à la sortie de son établissement, ou aux Etats-Unis où quarante-deux actes de violence par arme à feu ont été recensés en 2021 dans les établissements scolaires américains selon le Washington Post. Un chiffre d’autant plus inquiétant qu’il correspond à une année au cours de laquelle les écoles sont restées fermées durant les deux premiers mois. 

Il est impératif de cesser les attaques

Alors que près d’un enfant sur neuf vit aujourd’hui aujourd’hui en situation de conflits, Action Education estime plus que jamais nécessaire de mettre un terme aux violations du droit à l’éducation. Ecoles et universités doivent être des lieux sûrs où les étudiants et les éducateurs peuvent étudier et avoir un accès protégé à l’ensemble de leurs droits. Au cours des derniers mois, Action Education a pris la parole, aux côtés de la Coalition Education dont elle est cheffe de file, pour dénoncer dans des tribunes les attaques systématiques et soutenues contre le droit à l’éducation, notamment en Afghanistan et en Ukraine et appeler la communauté internationale, notamment la France, à faire de l’éducation inclusive de qualité une priorité des réponses aux crises. Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée Internationale pour la protection des écoles contre les attaques, Action Education appelle les Etats à veiller au respect de la Déclaration sur la Sécurité des Ecoles _ un engagement politique fondé sur le droit international humanitaire et les droits de l’homme et visant à protéger l’éducation dans les conflits armés _ , à dénoncer systématiquement les violations graves du droit à l’éducation et à poursuivre leurs auteurs et à renforcer leurs actions pour la protection des enfants en situation de conflits.

Sur le même thème :

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Concert de soutien Education For Women Now

Concert de soutien pour l’éducation des filles

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Droits des Filles (11 octobre), proclamée par les Nations Unies, Action Education a organisé, le 12 octobre dernier, un concert solidaire de musique classique interprété par le pianiste Christian Wachter.

Lire la suite

Valoriser la communauté éducative

Faire communauté éducative : place aux échanges le 30 novembre

Comment faire communauté éducative aujourd’hui et demain ? Action Education et ses partenaires répondront à cette question le 30 novembre prochain à la maison de l'Education du Val-d'Oise. Ce sera l'occasion de réfléchir à la cohérence et à l'articulation entre les différents acteurs qui jouent un rôle éducatif auprès des enfants, adolescents et jeunes.

Lire la suite

entrepreneuriat féminin au Burkina-Faso

La promotion de l’entrepreneuriat féminin au Burkina Faso

Action Education développe, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le projet FORSELF (Formation au Service du Leadership Féminin) à Ouagadougou. Le 12 septembre 2022, les équipes de l’association ont procédé à la remise des subventions dédiées au financement des plans d’affaires de 30 femmes participant au projet.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR