Au Burkina Faso, des lampes solaires pour faciliter l’apprentissage des élèves
28 mai 2022

 

À l’initiative de l’UNESCO le 16 mai a été proclamé Journée Internationale de la Lumière. Si dans le monde, environ 90% de la population a accès à l’électricité (données Banque mondiale 2018), l’Afrique reste le continent le moins électrifié. Au Burkina Faso, seulement 19% de la population y a accès. Pourtant, le déficit d’accès des populations à l’électricité est un des obstacles majeurs au développement économique et social. Ce manque impacte également directement les conditions d’apprentissage et d’enseignement.

Le projet EECREQ (Ecole éclairée, centre de ressources pour une éducation de qualité) d’Aide et Action a pour objectif d’améliorer l’accès à une éducation de qualité dans 120 écoles ciblées au Burkina Faso et au Bénin. Outre l’électrification des écoles, des lampes solaires sont distribuées aux élèves afin que ceux-ci puissent faire leurs devoirs chez eux après la tombée de la nuit. Les élèves se retrouvent en groupe pour travailler, ce qui a un impact sur leur motivation et leur solidarité.

Découvrez le projet !

 

Sur le même thème :

Actualités, Magazines, Publications, Afrique, Amérique Latine-Caraïbes, Asie du sud, Asie du sud est, Europe, Citoyenneté et solidarité internationale, Plaidoyer, Urgence et Post-Urgence

Le Magazine Aide et Action n°163 : Face au changement climatique : l’éducation !

Le Magazine n°163 d'Aide et Action consacré au changement climatique est disponible avec une nouvelle modalité de lecture, en ligne, très agréable. Testez-la sans plus attendre !

Lire la suite

fr_FR