COVID-19 : un bénévole cambodgien convertit sa bibliothèque mobile en station d’information pendant la crise

Crédit photo : Christine Redmond

Il y a un peu plus d’un an, Ni Nith, un bénévole de notre projet de bibliothèques mobiles au Cambodge, a remplacé les livres qu’il transportait dans son tuk-tuk par du savon, du matériel d’hygiène et un haut-parleur pour partager l’importance des pratiques d’hygiène et ainsi empêcher la propagation de la COVID-19.

 Avant la pandémie de Covid-19, les études d’Aide et Action révélaient qu’environ 250 000 enfants n’étaient pas scolarisés au Cambodge et que beaucoup d’autres risquaient d’abandonner en raison d’obstacles tels que la pauvreté et l’éloignement géographique. Pour encourager les enfants et les parents à accorder plus de valeur à l’apprentissage et à l’importance de l’école, ainsi que pour améliorer l’alphabétisation, nous avons créé des bibliothèques mobiles – sous forme de tuk-tuks – pour apporter des livres et des jeux éducatifs aux enfants des villages éloignés.

De la sensibilisation à la lecture à la prévention sanitaire

Ni Nith a rejoint Aide et Action en tant que bénévole engagé sur ce projet dans la province de Siem Reap, en novembre 2019, avec l’espoir d’aider les enfants de sa communauté à améliorer leurs compétences en lecture et à profiter davantage de l’école. Chaque jour, il apportait les livres aux villages locaux, s’arrêtant deux heures dans chaque village, au rythme de dix villages par semaine. Il était très fier et heureux de pouvoir expliquer des mots difficiles aux enfants pendant qu’ils lisaient et développaient leur vocabulaire et leurs capacités de lecture.

Cependant, à partir de mars 2019, les écoles étant fermées et les rassemblements interdits, le quotidien de Nith a radicalement changé. « Au lieu d’équiper mon tuk-tuk de livres, je l’ai équipé d’un haut-parleur pour diffuser les messages du ministère de la Santé liés à la prévention de la COVID-19 », a expliqué Nith.

Selon Water.org, 77% des Cambodgiens vivant dans les zones rurales ont un accès limité à l’eau potable et à l’assainissement. Pour mieux soutenir les communautés rurales pendant la crise, Nith a installé des stations de lavage dans dix villages de la province de Siem Reap pour faciliter le lavage des mains et distribué du savon dans toutes les communautés. Aide et Action a formé Nith afin qu’il apprenne aux autres comment bien se laver les mains, à porter des masques et à garder une distance sociale. Aujourd’hui, chaque jour, il conduit son tuk-tuk pour diffuser des informations dans dix villages par semaine et surveille leurs pratiques d’hygiène et leur stock de savon.

Donner la priorité à l’éducation des enfants marginalisés

En plus de soutenir la santé et le bien-être des enfants non scolarisés et de leurs familles par des actions de sensibilisation et d’urgence comme celle-ci, Aide et Action – dans le cadre du Consortium cambodgien des enfants non scolarisés, en partenariat avec Educate A Child (EAC) , un programme mondial de la Fondation Education Above All, et soutenu par le Qatar Fund For Development,- continue de donner la priorité à l’éducation des enfants marginalisés, d’autant plus que la crise perdure.

La mise en place de stratégies d’apprentissage alternatives et flexibles est cruciale en cette période et cela restera une priorité du Consortium cambodgien pour les enfants non scolarisés tout au long de la pandémie. S’exprimant sur le sujet, Mary Joy Pigozzi, directrice générale d’Educate A Child, a déclaré: « Mettre l’accent sur la continuité pédagogique pour les enfants les plus exclus grâce à des approches d’apprentissage alternatives et aider les enfants, leurs familles et leurs communautés à rester en bonne santé et protégés pendant cette crise sanitaire sans précédent est d’une importance cruciale. »

Notre réflexion sur l’apprentissage à distance et les stratégies d’apprentissage flexibles pendant les restrictions liées à la pandémie, afin de garantir qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte, nous a amenés à soutenir l’ONG locale Rabbit School Organization. Ensemble, nous développons des ressources pédagogiques en ligne pour les enseignants et les accompagnants d’enfants handicapés, nous distribuons plus de 4000 radios aux enfants des minorités ethniques sans accès à Internet pour leur donner accès à des émissions éducatives, et nous fournissons des livres en format papier et en format électronique ainsi que des fournitures adaptées dans tout le pays.

Une réponse vitale pour les communautés

 Alors que Nith traverse les villages, parfois les enfants l’approchent pour lui demander quand la bibliothèque mobile pourra revenir. S’il regrette également de ne plus lire avec les enfants, il sait que les informations qu’il partage actuellement dans le cadre de la réponse à la crise d’Aide et Action sont vitales. «La plupart des habitants des communautés que je visite ne sont pas bien éduqués et ne comprennent pas clairement les enjeux liés à l’épidémie», explique-t-il. Cette campagne est importante car elle permet aux gens de mieux se protéger du virus. Auparavant, ils se lavaient les mains avec peu de soin et ne portaient pas toujours de masques, mais maintenant je vois qu’ils se lavent fréquemment les mains, portent des masques régulièrement et gardent leurs distances », souligne Nith, heureux de voir que son travail a un impact dans sa communauté locale.

 Nith est l’un de nos dix bénévoles qui ont échangé les livres de leurs tuk-tuk contre du savon tout en continuant à sensibiliser les communautés rurales. Dans le cadre de cette initiative, nos bénévoles ont distribué 3200 dépliants éducatifs, 1738 kits d’hygiène et mis en place 562 stations de lavage des mains dans 281 villages au second semestre 2020.

 

Sur le même thème :

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Concert de soutien Education For Women Now

Concert de soutien pour l’éducation des filles

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Droits des Filles (11 octobre), proclamée par les Nations Unies, Action Education a organisé, le 12 octobre dernier, un concert solidaire de musique classique interprété par le pianiste Christian Wachter.

Lire la suite

Valoriser la communauté éducative

Faire communauté éducative : place aux échanges le 30 novembre

Comment faire communauté éducative aujourd’hui et demain ? Action Education et ses partenaires répondront à cette question le 30 novembre prochain à la maison de l'Education du Val-d'Oise. Ce sera l'occasion de réfléchir à la cohérence et à l'articulation entre les différents acteurs qui jouent un rôle éducatif auprès des enfants, adolescents et jeunes.

Lire la suite

entrepreneuriat féminin au Burkina-Faso

La promotion de l’entrepreneuriat féminin au Burkina Faso

Action Education développe, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le projet FORSELF (Formation au Service du Leadership Féminin) à Ouagadougou. Le 12 septembre 2022, les équipes de l’association ont procédé à la remise des subventions dédiées au financement des plans d’affaires de 30 femmes participant au projet.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR