Des formations socio-professionnelles : la clef de l’empowerment féminin

Pour permettre aux femmes d’accéder à l’autonomie et aux prises de décisions au sein des ménages, Aide et Action favorise leur émancipation en leur proposant des formations techniques et un accompagnement psycho-social. Plus de 400 femmes au Burkina Faso seront ainsi formées dans le cadre du projet Forself, désormais mené avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie. 

« Avec le projet FORSELF d’Aide et Action, j’ai suivi plusieurs formations : coiffure, esthétique, accueil de la clientèle. Le projet a été un grand soutien car grâce à l’accompagnement que j’ai reçu, j’ai ouvert mon propre salon de coiffure, dans lequel je vends aussi parfums, boucles d’oreilles et vêtements. J’ai espoir que dans peu de temps mon salon de coiffure sera bien connu », explique Ivonne l’une des toutes premières femmes à avoir bénéficié à Ouagadougou, Burkina Faso, de « Forself ». Ce projet d’insertion et de formation socio-professionnelle développé par Aide et Action vise à former 400 femmes analphabètes, qui souhaitent développer un petit commerce déjà existant. Il propose différentes formations notamment alphabétisation, marketing et entrepreneuriat féminin et apporte en quelques mois seulement compétences et savoir-faire. 

Faciliter l’accès des femmes au marché du travail

A Aide et Action, nous sommes en effet convaincus que l’empowerment économique des femmes est essentiel, qu’il leur donne les moyens d’agir et de prendre part à la société de demain. Faciliter l’accès des femmes au marché du travail n’est cependant pas un chemin aisé : de par leur vécu, elles manquent souvent de confiance en elles et se créent des barrières psychologiques ou physiques qui limitent leurs aspirations. Au-delà des formations techniques, les jeunes femmes reçoivent donc le soutien de nos équipes ainsi qu’un accompagnement personnel pour leur donner confiance et envie d’agir. Le projet travaille également sur l’acceptation par les communautés du développement du travail au féminin. 

Développer l’entrepreneuriat et être indépendante

« Je ne suis jamais allée à l’école et je me suis mariée très jeune. J’ai eu 4 enfants mais je ne voulais pas passer ma vie à faire des tâches domestiques ni dépendre de mon mari », explique Adèle. « Grâce au programme « Forself », j’ai été formée dans un pressing et j’ai appris beaucoup de choses techniques ainsi qu’en marketing et en leadership. J’ai reçu une tablette et une subvention de 436 000 FCFA (665 €) de la mairie, ce qui m’a permis d’acheter une plaque solaire, un fer électrique, des bassines, des seaux, un placard pour ranger les habits et un banc. Aujourd’hui, je gagne bien ma vie et j’ai recruté et formé trois autres personnes. J’en suis très fière », ajoute Adèle. « Le projet Forself m’a permis d’apprendre à lire et à écrire. Et puis grâce au réseau et aux financements proposés par le projet, mon activité de tissage a pris de l’ampleur. J’ai recruté et formé trois de mes cousines et j’ai construit un hangar à domicile pour y installer les métiers à tisser, nous pouvons ainsi travailler même quand il pleut », explique Adabna Zio. « Je travaille avec trois cousines et quatre femmes à Ouagadougou. J’ai même pu installer 2 métiers à tisser dans mon village que deux anciennes collaboratrices utilisent. Je reçois les commandes, je fournis les matières premières et je répartis le travail Chacune gagne son compte et je suis satisfaite de la rentabilité de mon activité. Je peux désormais contribuer aux charges de la famille, notamment payer la scolarité de nos trois enfants, etc. ». Au total plus de 30 femmes ont vu leur vie changer au cours des 2 premières années du projet. Le 21 décembre 2021, Aide et Action a procédé, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), au lancement officiel de la deuxième phase du projet qui permettra de former 30 autres femmes de la ville de Ouagadougou. 

Sur le même thème :

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Concert de soutien Education For Women Now

Concert de soutien pour l’éducation des filles

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Droits des Filles (11 octobre), proclamée par les Nations Unies, Action Education a organisé, le 12 octobre dernier, un concert solidaire de musique classique interprété par le pianiste Christian Wachter.

Lire la suite

Valoriser la communauté éducative

Faire communauté éducative : place aux échanges le 30 novembre

Comment faire communauté éducative aujourd’hui et demain ? Action Education et ses partenaires répondront à cette question le 30 novembre prochain à la maison de l'Education du Val-d'Oise. Ce sera l'occasion de réfléchir à la cohérence et à l'articulation entre les différents acteurs qui jouent un rôle éducatif auprès des enfants, adolescents et jeunes.

Lire la suite

entrepreneuriat féminin au Burkina-Faso

La promotion de l’entrepreneuriat féminin au Burkina Faso

Action Education développe, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le projet FORSELF (Formation au Service du Leadership Féminin) à Ouagadougou. Le 12 septembre 2022, les équipes de l’association ont procédé à la remise des subventions dédiées au financement des plans d’affaires de 30 femmes participant au projet.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR