Usage des nouvelles technologies pour l’éducation au Laos (projet TIC)

crédits photo : Prasith Chin

Action Éducation au Laos met à la disposition des écoles, des tablettes et outils innovants en vue de faciliter l’apprentissage des élèves et rendre plus efficace le travail des enseignants.

Les avantages liés à l’usage des nouvelles technologies dans les écoles au Laos

Dans certaines écoles rurales au Laos, les méthodes d’enseignement demeurent encore traditionnelles. Malgré l’avancée et la prépondérance des nouvelles technologies, ces écoles ne bénéficient pas des matériels ni des supports pédagogiques adaptés. Or, les nouvelles technologies occupent une place importante dans l’univers de l’éducation aujourd’hui. En effet, elles présentent deux avantages principaux :

  • Rendre les méthodes d’enseignement plus efficaces et aider les enseignants à s’approprier les médias pédagogiques.
  • Favoriser l’apprentissage et la créativité des élèves grâce aux matériels didactiques (vidéos, jeux interactifs, etc.)

Partant de ce constat, Action Éducation au Laos a mis en place le projet TIC. Ce projet, lancé dans quelques écoles maternelles et élémentaires du pays, a pour objectif global, de faciliter, à la fois pour les enseignants et les élèves, le processus d’enseignement.

 

YouTube video

 

La mission d’Action Éducation dans le cadre du projet TIC

Différentes actions ont été menées par l’association afin de favoriser l’usage des nouvelles technologies au niveau de ces écoles rurales. Au nombre de ces actions, nous pouvons citer :

  1. Le développement de matériels pédagogiques numériques en langue maternelle Lao pour les enseignants et les élèves
  2. La fourniture de tablettes, de projecteurs, d’écrans, de haut-parleurs, de câbles électriques et d’outils innovants.
  3. La mise en place de formations adaptées et de guides vidéos aux enseignants pour la prise en main des équipements

De manière concrète, chaque école a reçu un projecteur et certains enseignants l’utilisent actuellement pour faire participer la classe à la résolution de problèmes. Les tablettes sont également utilisées pour faciliter le travail en groupe et le partage entre les élèves. Les enseignants intègrent 1 à 2 heures d’apprentissage des TIC dans les plans de cours par semaine pour encourager et stimuler les élèves.

L’impact de ces nouvelles solutions a été immédiatement visible sur l’ensemble des élèves et du corps des enseignants.

 

 

La réussite du projet dans les écoles cible

enseignante au Laos utilisant les nouvelles technologies à l'école

Le contenu développé est très riche et varié, applicable à plusieurs matières comme le vocabulaire et les mathématiques. Les résultats observés dans les écoles ciblées par le projet sont très prometteurs. A l’aide des images colorées ou des jeux d’entraînement cérébral, il est plus facile pour les élèves de comprendre l’enseignement. Les professeurs quant à eux transmettent plus clairement les connaissances. Un des responsables du projet témoigne :

« Comme l’équipement TIC était totalement nouveau pour les enseignants, il leur faudra du temps pour apprendre à l’utiliser. Mais l’un des points forts du projet est l’engagement des enseignants à maîtriser les fonctions et à entretenir l’équipement. Ils voient le potentiel et veulent que les élèves bénéficient de cette nouvelle approche de l’apprentissage ».

Une fois ces différents supports et applications validés, ils peuvent être partagés sur différentes plateformes de téléchargement, notamment pour être utilisés dans d’autres écoles à travers le pays.

 

 

Pour plus d’informations

 

 

Sur le même thème :

Petite fille burkinabé

Aide d’urgence pour 483 élèves déplacés au Burkina Faso

Au Burkina Faso, face à une crise sans précédent, Action Education apporte son soutien pour éviter la rupture éducative d’élèves contraints de se déplacer à l’intérieur du pays. Suite à la demande de la commune de Piéla, située dans la région Est du pays, Nous mettons en place un fonds d'aide d'urgence pour assurer la continuité des apprentissages de 483 élèves déplacés, dont 216 filles.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR