Pour les 5 ans de la journée internationale de l’Education, Action Education et le gouvernement du Telangana en Inde lancent le projet UDAAN

Action Education et le gouvernement du Telangana en Inde lancent le projet « UDAAN » pour assurer une éducation ininterrompue aux enfants des travailleurs migrants saisonniers Odia au Telangana.

Soutenu par le gouvernement du Telangana en Inde, le projet « UDAAN » vise à donner à 9000 travailleurs migrants saisonniers d’Odisha travaillant dans des fours à briques dans la province de Ranga Reddy les moyens d’accéder à une éducation de qualité pour leurs enfants dans leur langue maternelle. La création d’un centre de ressources sur la migration permettra de répondre aux besoins des travailleurs migrants en matière d’éducation, de santé, de droits et de logement.

En 2017, le commissariat de police de Rachakonda a mené l’opération « Smile » dans sa juridiction dans le cadre de la campagne nationale contre le travail des enfants. La police a effectué des descentes dans tous les établissements informels et a sauvé 376 enfants migrants en âge d’aller à l’école dans des fours à briques à Hyderabad et dans les environs. Au lieu de suivre les procédures pénales, la police a réagi dans un esprit humanitaire. Cela a ouvert la voie à un programme éducatif innovant en partenariat avec le commissariat de police de Rachakonda, l’association des propriétaires de fours à briques de Telangana et Action Education (anciennement Aide et Action).

des enfants en train d'apprendre en souriantTous les enfants sauvés ont été inscrits soit dans les écoles publiques locales situées à proximité des briqueteries, soit dans les écoles temporaires établies par les propriétaires des briqueteries sur le site du chantier. Ainsi, les « écoles de chantier » sont devenues une réalité et ont donné l’espoir aux enfants des fours à briques de pouvoir exercer leur droit à l’éducation dans la dignité. Les enfants étant originaires d’Odisha, un état où la langue n’est pas la même, des manuels scolaires et des volontaires de l’éducation d’Odisha ont été mobilisés par Action Education (anciennement Aide et Action) pour dispenser un enseignement dans leur langue maternelle. Depuis 2017, les écoles de chantier ont été ouvertes de manière saisonnière de novembre à juin et ont servi 5538 enfants, dont 42% de filles. En 2022, une école de chantier a été ouverte pour 55 enfants parlant le marathi qui ont migré du district de Nanded dans le Maharashtra. (Photo © Chandra Kiran)

Les écoles de chantier ont couvert les chantiers des districts de Yadadri et Medchal à Telangana.

Les enfants de toutes ces écoles ont fait l’objet d’une évaluation qualitative de leurs compétences, sur la base de laquelle l’accent a été mis sur l’amélioration de leurs compétences. À la fin de l’année scolaire, tous les enfants ont reçu des certificats approuvés par l’administration locale et Action Education (anciennement Aide et Action) et sont réinscrits dans les écoles de leur lieu d’origine.
Le partenariat avec le commissariat de Rachakonda, les administrations de district, le département de l’éducation, les propriétaires de fours à briques et Action Education (anciennement Aide et Action) a transformé ces fours à briques en « zones sans travail des enfants » et garantit une éducation ininterrompue des enfants, même s’ils appartiennent à un autre État.

Projet UDAAN – un pas vers l’institutionnalisation de l’éducation des enfants migrants

Le succès du concept d’ « école de chantier » a ouvert la voie à une nouvelle collaboration entre le gouvernement du Telangana, le Telangana Social Impact Group, Action Education et la Brick Kiln Association of Telangana par le biais d' »Udaan », un projet visant à aider les travailleurs migrants d’Odisha travaillant dans des fours à briques à accéder à l’éducation pour leurs enfants et à divers programmes et droits du gouvernement du Telangana.
Le projet assure l’inscription des enfants migrants dans les écoles publiques du Telangana et leur fournit un enseignement dans leur langue maternelle grâce à des volontaires de l’Odisha. En outre, le projet vise à mobiliser le soutien nécessaire de l’État d’Odisha pour faciliter la vie décente des familles migrantes Odia au Telangana.
À cet égard, un lancement officiel a eu lieu le 2 décembre 2022. Dans le cadre du projet, un centre de ressources pour les migrants a été créé, dont l’objectif principal est de répondre aux besoins des travailleurs migrants en matière d’éducation, de santé, de droits et de logement.
Le projet pilote, mené en collaboration avec de nombreux départements, touchera plus de 60 fours à briques et bénéficiera à près de 9000 travailleurs migrants d’Odisha qui résideront pendant 6 à 8 mois dans la périphérie du district de Ranga Reddy.

Sur le même thème :

Lao 008 and Lao 012 Beng district Oudomxay Province 28 Credit photo Prasith Chin

Les 5 ans de la journée Internationale de l’Education : l’éducation, un droit essentiel mais bafoué

Crise des apprentissages, risques de déscolarisation, diminution des budgets… L'éducation a beau être un droit humain accessible à toutes et tous, inscrit dans les textes internationaux, il peine à être respecté et appliqué en cette cinquième Journée Internationale de l’Education. Avec des conséquence dramatiques pour l’avenir des plus jeunes et du monde. 

Lire la suite

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR