Sensibiliser les jeunes à l’importance des actes d’état civil au Togo

Crédit : Aurélie Bugeaud

 

Le projet ACTE-Afrique, a animé sa deuxième conférence le 19 septembre 2022 sur le thème du rôle et de l’importance des actes d’état civil. La conférence s’est déroulée dans la commune d’Adétikopé, à 10 kilomètres au nord de Lomé.

 

La conférence sur les actes d’état civil avait pour objectif d’informer et de sensibiliser les jeunes extra-scolaires, les apprentis et les parents sur l’importance des actes de l’état civil, notamment l’acte de naissance, l’acte de décès et l’acte de mariage. Le conférencier a précisé leurs importances, leurs délais d’obtention, le lieu d’obtention et la façon de les obtenir.

Les échanges ont porté sur les faux actes de naissance, l’établissement des actes de naissance aux enfants nés à domicile, les grossesses non reconnus, l’établissement des actes de décès à domicile, la légalité des mariages traditionnels et l’obtention des duplicatas en cas de perte de l’acte de naissance.

 

Sans actes d’état civil, pas d’existence légale !

Au Togo, 22% des enfants ne disposent pas d’un acte de naissance. Selon l’UNICEF, ce pourcentage peut atteindre 31% dans les zones rurales. Sans acte de naissance, un enfant n’existe pas juridiquement et ne peut pas prétendre aux mêmes droits, notamment à l’éducation et à la santé, que les autres. Sans reconnaissance officielle, pas de nationalité. Ces enfants dits « invisibles » se retrouvent alors davantage exposés à de graves violations telles que le mariage précoce ou l’exploitation par le travail.

 

Sensibiliser les jeunes à l’importance de leurs droits

Les conférences thématiques ont été préparées et animées par des jeunes de la commune avec l’accompagnement de l’équipe projet. La conférence a réuni un peu plus de 100 personnes et devrait être étendue aux 12 villages voisins afin de toucher une audience plus large.

Ce cycle de conférences fait partie du projet ACTE (Actions citoyennes par et pour tous les enfants par l’éducation) Afrique. Ce projet est destiné à contribuer à un meilleur accès aux droits en renforçant le pouvoir d’agir des enfants et des jeunes en tant qu’acteurs du changement en matière de citoyenneté, de cohésion sociale et de développement durable. Ce projet, en plus du Togo, couvre le Bénin, le Burkina Faso et le Sénégal.

 

En savoir plus

Sur le même thème :

DSC00309© Chandra Kiran 1

Pour les 5 ans de la journée internationale de l’Education, Action Education et le gouvernement du Telangana en Inde lancent le projet UDAAN

Soutenu par le gouvernement du Telangana, le projet "UDAAN" vise à donner à 9000 travailleurs migrants saisonniers d'Odisha travaillant dans des fours à briques dans la province de Ranga Reddy les moyens d'accéder à une éducation de qualité pour leurs enfants dans leur langue maternelle. La création d'un centre de ressources sur la migration permettra de répondre aux besoins des travailleurs migrants en matière d'éducation, de santé, de droits et de logement.

Lire la suite

Lao 008 and Lao 012 Beng district Oudomxay Province 28 Credit photo Prasith Chin

Les 5 ans de la journée Internationale de l’Education : l’éducation, un droit essentiel mais bafoué

Crise des apprentissages, risques de déscolarisation, diminution des budgets… L'éducation a beau être un droit humain accessible à toutes et tous, inscrit dans les textes internationaux, il peine à être respecté et appliqué en cette cinquième Journée Internationale de l’Education. Avec des conséquence dramatiques pour l’avenir des plus jeunes et du monde. 

Lire la suite

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR