Vietnam : l’éducation à la paix offre aux élèves la possibilité de faire preuve de créativité et de réflexion critique

Crédit photo : Minh Duc

De jeunes élèves de la province de Hoa Binh, au Vietnam, ont pu participer à un atelier photographique parascolaire organisé par Aide et Action et ses partenaires. L’occasion de développer leur créativité et leur pensée critique des enfants, habituellement assez peu stimulées. Dans la commune de Cao Son, située dans le district de Da Bac, l’un des plus pauvres de Hoa Binh, le taux de pauvreté atteint plus de 15%  – bien au-dessus de la moyenne nationale. Comme Hoa Binh, de nombreuses provinces du nord du Vietnam abritent des groupes ethniques minoritaires qui, bien qu’ils ne représentent que 15% de la population totale du pays, représentent 86% des personnes extrêmement pauvres du pays, selon les conclusions de la Banque mondiale. Ces niveaux élevés de pauvreté, associés à l’éloignement géographique et au manque d’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité, laissent de nombreux enfants sous-alimentés et non scolarisés.

Un programme de soutien pour et avec les enfants défavorisés

Pour résoudre ce problème, le programme «Nous avons» d’Aide et Action, en partenariat avec le Fonds taïwanais pour l’enfance et la famille, offre des bourses à certains des enfants les plus défavorisés de la commune et améliore la qualité des environnements d’apprentissage pour les enfants scolarisés. Notre bourse, nommée «Education pour la paix», a été décernée à 82 enfants défavorisés de la commune de Cao Son pour les aider à rester à l’école. Pour Trieu Tieu Le, une élève de CM2, gagner la bourse signifiait que sa mère pouvait se permettre d’acheter plus de nourriture pour la famille. «Je me suis senti très heureuse lorsque j’ai remporté la bourse, dit-elle. Je l’ai donné à ma mère pour nous acheter de la nourriture et elle était très fière de moi». Dans les écoles, non seulement nous avons amélioré les infrastructures pour créer davantage de salles de classe adaptées aux enfants, mais nous avons également organisé des clubs d’enfants pour promouvoir l’éducation à la paix. Cela est une composante essentielle d’une éducation de base de qualité qui promeut les connaissances, les compétences, les attitudes et les valeurs nécessaires pour provoquer des changements de comportement afin de permettre aux enfants, aux jeunes et aux adultes de résoudre les problèmes et les conflits de manière pacifique. Traditionnellement, les enfants ne font pas partie des processus de prise de décision dans le domaine de l’éducation au Vietnam, mais grâce à nos activités centrées sur l’enfant, nous souhaitons encourager les enseignants et les élèves à écouter la voix des enfants. Nos clubs pour enfants sont dirigés par des enfants et ce sont eux qui décident de ce qu’ils veulent y faire. Par exemple, les membres du club ont choisi de définir leurs propres règles de base et de nommer des chefs d’équipe.

Un atelier de photographie pour favoriser la créativité des enfants

Le 28 mars 2020, les enfants de la commune de Cao Son ont participé à leur tout premier atelier de photographie. Seize élèves, ainsi que leurs enseignants ont pu y prendre part. Minh Duc, un consultant en photographie travaillant auprès d’Aide et Action, a dispensé une formation qui a enseigné aux enfants comment utiliser un appareil photo numérique et quelques notions de base de la photographie. Après une matinée de cours, les enfants ont passé l’après-midi à pratiquer et à développer leurs nouvelles compétences en mettant l’accent sur la narration. Selon l’enseignant local, M. Trieu Van Thong, les clubs pour enfants donnent à ses élèves plus de confiance pour communiquer avec les autres. «Habituellement, ils restent en retrait et se contentent de regarder», précise-t-il, ravi de voir ses élèves de CM2 adopter une approche plus pratique dans l’atelier de photographie. Avec un temps et des ressources limités, organiser une activité comme celle-ci n’est pas facile, mais maintenant que l’enseignant a vu comment cela se passe et que son école a été dotée d’une caméra, il sera possible d’organiser davantage d’activités comme celle-ci. Parmi les participants, Trieu Tieu Le vit seule avec sa sœur aînée pendant la semaine et ne voit sa mère que le week-end lorsque celle-ci revient de son travail dans une usine locale. Pouvoir prendre des photos pour sa maman pendant qu’elle est absente était une idée enthousiasmante et réconfortante pour elle ; elle a pu en faire une réalité grâce à cet atelier. «C’est la première fois que j’utilise une caméra – je n’en ai pas à la maison. C’est très utile et intéressant. Je veux prendre une belle photo pour ma mère et ma sœur. » L’apprentissage par la pratique favorise la créativité et la pensée critique chez les enfants. Nos clubs d’enfants et notre concentration sur l’éducation à la paix ouvrent un espace inédit qui permet aux jeunes d’aborder et de débattre de nouveaux sujets, mener des expériences et participer à des projets créatifs, autant d’éléments importants pour accéder à une éducation de qualité.

Sur le même thème :

No Results Found

The posts you requested could not be found. Try changing your module settings or create some new posts.

Les projets liés :

fr_FR