COVID 19 : Le point sur nos activités au 9 mai

Crédit photo : Luong Hoai Nam

Pour protéger les populations vulnérables que nous accompagnons au quotidien, nos équipes font tout pour apporter une réponse d’urgence à la crise du Coronavirus. Chaque semaine, suivez l’évolution de nos activités en réponse à la crise du COVID-19. Voilà le point sur nos différentes interventions à date du 9 mai 2020.

Partout où cela est possible, Aide et Action mobilise tous ses moyens humains et matériels pour faire évoluer ses projets en faveur des populations les plus vulnérables. Éduquer les communautés aux mesures de prévention et leur apporter un soutien de base est notre priorité. En supplément aux activités détaillées dans notre dossier spécial, voilà les dernières évolutions :

ASIE-DU-SUD 

En Inde, depuis le début de la crise, Aide et Action soutient les travailleurs migrants qui sont particulièrement vulnérables. Après une aide alimentaire d’urgence et un travail de plaidoyer pour défendre leurs droits, nos équipes proposent désormais de les accompagner au quotidien, en transformant 19 de nos centres de formation professionnelle en centres de ressources et d’information. Ces espaces où les migrants seront écoutés, conseillés et orientés, faciliteront entre autres leur accès aux services qui peuvent leur être utiles et bénéfiques.
Par ailleurs, pour lutter contre la pandémie, nos équipes iLEAD ont déjà fourni un soutien d’urgence à 95 000 personnes affectées et distribué 125 000 masques de protection cousus dans le cadre de notre programme de formation professionnelle en Inde et au Sri Lanka.

ASIE DU SUD-EST

Au Vietnam, après 3 mois de fermeture due à la pandémie de Coronavirus, les établissements scolaires rouvrent leurs portes. Nous sommes ravis que les enfants puissent enfin retrouver le chemin de l’éducation, avec précaution !
Au Laos, afin d’apporter une réponse à la crise sanitaire nos équipes travaillent avec les autorités locales pour fournir aux populations fragiles du désinfectant, des masques et des affiches éducatives pour aider à prévenir la propagation du virus. Cette activité concerne 19 villages de la province de Vientiane, ainsi que la province d’Odomxay. Au total, 81 bouteilles de désinfectant pour les mains, 2 550 masques et 400 affiches éducatives ont été distribuées. Pour promouvoir un accès continu à l’éducation Aide et Action a également soumis une version mise à jour de son application d’apprentissage numérique au ministère de l’Éducation et des Sports du Laos, en attente d’une approbation. Enfin, pour préparer les enfants et les enseignants au retour à l’école, nous prévoyons également des sessions de formation à destination des enseignants, avec un accent accru sur l’éducation à l’hygiène dans les écoles.

AFRIQUE

Malgré le nombre de croissant de cas de Coronavirus en Afrique, beaucoup de pays sont sur le point de lever le confinement et de rouvrir leurs établissements scolaires. Face à cette situation Aide et Action s’inquiète pour la santé des élèves et des professionnels de l’éducation et propose des solutions alternatives.
Au Togo, nos équipes mènent actuellement des activités d’information et de prévention dans 11 villages du pays. Cette sensibilisation se pratique “porte à porte”, afin de pouvoir toucher toutes les familles. Une initiative perçue comme essentielle par les communautés qui manquent cruellement d’information sur la maladie et les moyens de s’en protéger.

EUROPE

En France, une campagne de  collecte d’urgence a été mise en place pour soutenir nos activités sur le terrain. 

Sur le même thème :

Tribune – Coupe budgétaire sur l’APD : Action Education se mobilise

Droits de l'enfant

Action Education est signataire de la tribune de Coordination Sud publiée dans le Monde ce 27 février 2024. Le texte, signé par plus de 100 organisations, dénonce la décision du gouvernement français de couper l’aide publique au développement (APD) de 742 millions d’euros. Une décision en contradiction avec les engagements de la France et les principes de solidarité internationale.

Lire la suite

2023 en images

Les faibles niveaux d'alphabétisation des enfants vivant dans les zones montagneuses isolées sont attribués aux taux élevés d'abandon scolaire parmi les enfants des tribus, qui ont des difficultés à comprendre la langue d'enseignement, qui est le telugu. District de Vizianagaram, Andhra Pradesh, Inde, 2023. © Chandra Kiran

Face à des crises qui perdurent et qui touchent durement les plus vulnérables, Action Education a intensifié ses efforts. Découvrez l’année 2023 à travers ces trois catégories : accès et qualité de l’éducation, éducation à la petite enfance, éducation des jeunes et des adultes. Des images qui témoignent de notre détermination à surmonter les obstacles pour un monde où l'éducation est accessible à chacun.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR