Cambodge : S’adapter face au changement climatique

crédit photo: Christine Redmond

Face aux conséquences du changement climatique qui s’abattent violemment sur les populations les plus vulnérables, notamment les communautés de pêcheurs au Cambodge, Aide et Action développe des programmes pour permettre à toutes et tous de s’adapter grâce à une éducation de qualité. 

« Vivre de la pêche est devenu extrêmement difficile depuis 3 ans. Avant, je pouvais gagner jusqu’à 25 dollars par jour, maintenant, si je gagne 10 à 12 dollars, c’est une très bonne journée. Il y a des jours, où je ne gagne rien. J’aimerais beaucoup changer de métier, avoir un petit commerce, mais sans argent, c’est impossible. Je n’ai pas été à l’école, et je voulais que mes enfants y aient accès. Mais notre situation financière est dramatique. Après avoir terminé l’école chaque jour, mon fils aîné fait le tour des rues pour ramasser des canettes vides à vendre pour gagner une petite somme pour l’école, mais ce n’est plus suffisant. Maintenant, il y a beaucoup d’enfants qui font ça, donc il y a moins à revendre. » explique Kin Bun, 37 ans, pêcheur dans le village de Koh Kchorng, Cambodge. Les effets du changement climatique sont déjà là : ils multiplient les impacts sur la production alimentaire ou les réserves de poissons et entraînent une baisse notable des moyens de subsistance. Les familles les plus vulnérables, dont la survie dépend de ces ressources naturelles, sont alors contraintes d’adopter des stratégies de survie et de réduire, voire supprimer les dépenses liées à l’éducation et à la santé. 

S’adapter pour survivre

« En raison de la nature saisonnière de la pêche, mon mari et moi passons la moitié de l’année à pêcher et l’autre moitié à récolter du sel. Mais les récentes pluies imprévisibles ont freiné la récolte du sel, interrompant ce qui aurait dû être une période sèche. Mon mari a été contraint de trouver du travail dans la construction. Il travaille sur les chantiers toute la journée et nous ne sommes plus en mesure de conduire notre fille à l’école. » explique Kun Roat de la province de Koh Kong. Face à ces menaces, Aide et Action a décidé de contribuer au Cambodge au Programme pour une croissance durable et inclusive dans le secteur de la pêche (CAPFISH), une initiative financée par l’Union européenne pour améliorer la gestion des pêches de capture au Cambodge et le développement des communautés de pêcheurs. 

Deux programmes phares pour soutenir les pêcheurs

Dans le cadre de cette initiative, nous menons actuellement deux programmes : 

The Consortium for Sustainable Alternatives and Voice for Equitable Development (CO-SAVED) Dans les provinces côtières de Kep, Koh Kong, Sihanoukville et Kampot, CO-SAVED s’engage à améliorer le développement socio-économique des Cambodgiens qui dépendent fortement de la pêche comme principale source de revenus. Au cours des quatre prochaines années, CO-SAVED permettra de soutenir 36 910 pêcheurs comme Kin, Bunnaret et Roat et 41 568 écoliers pour améliorer leur qualité de vie. Nous travaillerons avec les autorités locales, les organisations de la société civile et les représentants du secteur privé pour accroître l’accès aux opportunités d’éducation et fournir des opportunités de financement pour un travail décent, productif et digne pour les pêcheurs à travers l’écotourisme, l’agro-entreprise, la transformation du poisson, des moyens de subsistance inclusifs et d’autres initiatives de petites et moyennes entreprises.

Fisher Folks Making Circular Economy Work For The Western Tonle Sap Lake (FOSTER) : Le lac Tonle Sap est l’une des quatre principales zones de production halieutique au monde et contribue à la majorité de la production de poissons d’eau douce du Cambodge, mais il est soumis au changement climatique, à la surexploitation et à la déforestation, autant de facteurs ayant un impact sur la qualité de vie (pauvreté, éducation, santé) des communautés de pêcheurs qui vivent dans la région. Le projet, dont Oxfam Cambodge est le chef de file, soutient l’autonomisation économique des membres des pêcheries communautaires en leur proposant de diversifier leurs moyens de subsistance grâce à l’entrepreneuriat. Aide et Action se joint au projet pour améliorer le maintien à l’école et les performances des enfants les plus vulnérables via des programmes d’alimentation scolaire, l’amélioration des transports ou encore bourses d’études pour les filles et les garçons marginalisés à risque d’abandon scolaire. 

Sur le même thème :

No Results Found

The posts you requested could not be found. Try changing your module settings or create some new posts.

Les projets liés :

fr_FR