Arrondi sur salaire : des entreprises s’engagent pour Action Education !

De plus en plus d’entreprises, dans le cadre de leur politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) proposent à leurs salariés d’arrondir leur salaire à l’euro inférieur au profit d’une association. Le fonctionnement est simple : une fois l’entreprise partenaire de l’opération, le salarié peut verser ce qu’il souhaite et suspendre son don à tout moment. Il récupère son reçu fiscal directement sur la plateforme et bénéficie de 66% de réduction fiscale sur son don. L’employeur a la possibilité d’abonder le don de ses collaborateurs. En France, l’arrondi sur salaire, ou don sur salaire, se développe et concerne 900 entreprises et plus de 500 000 salariés.

Grâce à la plateforme de l’entreprise sociale microDon, Action Education bénéficie du soutien financier des collaborateurs d’entreprises telles que Orange ou L’Occitane. Par exemple, le partenariat avec Orange a permis la construction d’un bâtiment scolaire flambant neuf dans la ville de Antsahafilo à Madagascar.

Nathalie, salariée Orange à Rouen témoigne :

«  Je connaissais l’Arrondi en Boutiques, qui nous est proposé lorsque nous effectuons des achats auprès de certaines enseignes (et dans les Boutiques Orange également). Mais quand j’ai découvert l’Arrondi sur Salaire chez Orange, j’ai trouvé que c’était une excellente manière de s’engager à petite échelle et tous les mois, pour soutenir une bonne cause. Je suivais déjà, de loin, les actions de la Fondation Orange en France et dans certains pays dans lesquels nous avons des filiales, mais ce projet de Village à Madagascar m’a particulièrement touchée : car c’est un bâtiment scolaire, équipé de panneaux solaires, mais nous participons également à l’achat des mobiliers sanitaires et des matériels informatiques. Nous avons vu les photos avant la rénovation de cette partie du Village et si l’accumulation de tous les micro-dons des collègues Orange peuvent aider ces enfants à étudier : il ne faut pas hésiter ! »

Sur le même thème :

2023 en images

Les faibles niveaux d'alphabétisation des enfants vivant dans les zones montagneuses isolées sont attribués aux taux élevés d'abandon scolaire parmi les enfants des tribus, qui ont des difficultés à comprendre la langue d'enseignement, qui est le telugu. District de Vizianagaram, Andhra Pradesh, Inde, 2023. © Chandra Kiran

Face à des crises qui perdurent et qui touchent durement les plus vulnérables, Action Education a intensifié ses efforts. Découvrez l’année 2023 à travers ces trois catégories : accès et qualité de l’éducation, éducation à la petite enfance, éducation des jeunes et des adultes. Des images qui témoignent de notre détermination à surmonter les obstacles pour un monde où l'éducation est accessible à chacun.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR