En Inde, la Fondation SNCF nous aide à soutenir la population face aux impacts de la pandémie de COVID-19

Crédit photo : Chandra Kiran Katta/AEA

Depuis 2017, Aide et Action et la Fondation SNCF interviennent ensemble en faveur des enfants migrants en Inde en leur assurant l’accès à l’éducation et à leurs droits. Mais avec l’arrivée de la COVID-19, notre projet a dû s’adapter et proposer de nouvelles réponses face à l’émergence de nouveaux besoins.

Le projet que nous développons depuis 2017 avec le soutien de la Fondation SNCF, vise à garantir l’accès à l’éducation et aux droits des enfants migrants en Inde. Pour cela, nous construisons des centres d’accueil et d’apprentissage (Child Care and Learning Centers) sur les chantiers où travaillent leurs parents, dans la banlieue d’Hyderabad dans l’État de Telangana. 

La première phase du projet a permis d’établir cinq centres et d’y accueillir 1047 enfants, ainsi que de scolariser 439 enfants dans les écoles alentour. Elle a également permis de créer un environnement plus favorable au bon développement des enfants vivant sur les chantiers et a changé considérablement l’attitude des parents en leur faisant prendre conscience de l’importance de l’éducation pour leurs enfants. 

Accompagner et rassurer

Mais alors que la deuxième phase devait se concentrer sur l’amélioration de l’accès aux droits et prestations étatiques des migrants, elle a été interrompue en mars dernier avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19.  Suite au confinement et à la fermeture des chantiers, les travailleurs migrants ont été privés de revenus et nombreux sont ceux qui souhaitaient retourner dans leur village d’origine ; malgré le danger mortel qu’un tel trajet pouvait représenter.

Le projet a donc dû se réadapter. Aide et Action et la Fondation SNCF ont décidé d’accompagner la population différemment, en proposant un soutien d’urgence aux familles. Grâce à des facilitateurs présents sur les chantiers, les migrants ont pu être sensibilisés sur le risque que représentait le voyage. Dès lors, nous avons assuré l’approvisionnement de ceux qui restaient en leur fournissant des biens de première nécessité (nourriture, santé, hygiène). 

Nous avons également fait le lien avec les autorités locales afin que les migrants aient accès aux services de l’État et que la continuité éducative de leurs enfants soit assurée dans la mesure du possible. Enfin, grâce à nos bonnes relations avec les employeurs, nous avons également pu nous assurer que les travailleurs retrouveraient leur emploi dès l’ouverture des chantiers.

Cette adaptation de nos activités a permis aux plus vulnérables de tenir face à la crise et de se sentir soutenus, malgré un contexte très difficile.  La reprise des activités habituelles aura lieu dès que possible.

Sur le même thème :

fille du bénin - hygiène menstruelle

webinaire sur l’hygiène menstruelle au Bénin

Les règles sont encore aujourd'hui un sujet tabou dans les écoles au Bénin. Ainsi, l’arrivée des premières règles pour une fille entraine très souvent une baisse de la fréquentation scolaire. Action Education lutte depuis quelques années pour une éducation adéquate sur les menstruations dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Un webinaire a été organisé le mardi 22 novembre dernier autour de cette problématique. 

Lire la suite

petites filles inde projet ENLIGHT

Les crises multiples menacent l’avenir des enfants et du monde

Triste constat en cette 33ème Journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) : en dépit d’une forte mobilisation internationale au cours des trois dernières décennies, les enfants sont toujours les premières victimes des crises. Et l’avenir du monde s’en trouve sérieusement menacé. 

Lire la suite

Concert de soutien Education For Women Now

Concert de soutien pour l’éducation des filles

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Droits des Filles (11 octobre), proclamée par les Nations Unies, Action Education a organisé, le 12 octobre dernier, un concert solidaire de musique classique interprété par le pianiste Christian Wachter.

Lire la suite

Valoriser la communauté éducative

Faire communauté éducative : place aux échanges le 30 novembre

Comment faire communauté éducative aujourd’hui et demain ? Action Education et ses partenaires répondront à cette question le 30 novembre prochain à la maison de l'Education du Val-d'Oise. Ce sera l'occasion de réfléchir à la cohérence et à l'articulation entre les différents acteurs qui jouent un rôle éducatif auprès des enfants, adolescents et jeunes.

Lire la suite

entrepreneuriat féminin au Burkina-Faso

La promotion de l’entrepreneuriat féminin au Burkina Faso

Action Education développe, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le projet FORSELF (Formation au Service du Leadership Féminin) à Ouagadougou. Le 12 septembre 2022, les équipes de l’association ont procédé à la remise des subventions dédiées au financement des plans d’affaires de 30 femmes participant au projet.

Lire la suite

Les projets liés :

fr_FR